money

Le principe des fonds d’investissements immobilier

Si on veut investir dans l’immobilier, mais qu’on n’est pas expérimenté pour bâtir le portefeuille, un fonds d’investissement est la meilleure solution. En effet, les fonds d’investissement immobilier permettent d’investir dans la pierre par le marché boursier. Cependant, certaines personnes ignorent totalement la raison d’être des fonds d’investissements. Zoom sur le principe des fonds d’investissement immobilier.

Notion de Fonds d’investissement immobilier

Tout d’abord, un fonds d’investissement est une somme mise en commun par les investisseurs. D’ailleurs, le site https://ream.lu/ est un excellent choix si vous voulez investir dans l’immobilier. En matière de fonds d’investissement, les investisseurs regroupent leurs capitaux permettant de diviser les coûts. Cela permet également de profiter des privilèges du placement de sommes importantes.

Les fonds d’investissement appartiennent soit à des banques, soit à des organismes de financement, ou encore à des particuliers. Ceci dit, chaque fonds à sa spécialité et celui de l’immobilier est spécialisé dans le domaine de l’immobilier. Il est possible d’investir dans l’immobilier par le marché boursier. En ce sens, la mise de départ est quasi-nulle et la location, l’entretien ainsi que la gestion sont délégués.

En plus, ce type de placement permet d’investir sur des secteurs de l’immobilier souvent privilégiés et qui sont destinés à des élites. Il est important de savoir que les fonds d’investissements peuvent avoir une durée de vie indéterminée ou bien, conçus pour une période fixe.

Les types de fonds d’investissement immobilier

Il y a d’abord, les organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). Les OPCVM sont importantes pour pouvoir investir dans des fonds cotés en bourse. Ces fonds prennent en général la forme de sociétés d’investissement à variable ou de fonds communs de placement. Ils peuvent être des obligations ou des actions qui sont gérées par des sociétés au nom et pour le compte des investisseurs.

De plus, ils permettent de financer des projets de biens immobiliers importants avec une mise de départ modeste. Pour cela, il faut prévoir une durée d’investissement de cinq ans. Ensuite, il y a les sociétés d’investissement à variable (Sicav) et les fonds communs de placement (FCP). En effet, pour investir, il est possible d’obtenir un compte-titre par une banque ou prendre un plan d’épargne en actions.

Cependant, les plus-values ne sont exonérées que si elles sont conservées pendant cinq ans sans retrait. Il faut noter que certains contrats d’assurance-vie permettent d’investir dans la pierre en choisissant le type de supports qu’on veut investir. Enfin, il y a les sociétés d’investissement immobilier cotées (SIIC). Elles gèrent un patrimoine immobilier pour le compte de leurs actionnaires.

Conseils pour investir dans un fonds

Avant toute chose, il est essentiel de déterminer le profil d’investisseur afin de connaître jusqu’à quel risque on est prêt à passer. Ensuite, il faut fixer les objectifs de placement et de s’informer sur les prospectus des fonds. Il faut également définir le ratio des coûts de gestion ainsi que le traitement fiscal des gains.

Il est à noter que le placement dans un fonds d’investissement peut engendrer des frais de courtage, de gestion, des frais de commissions et tant d’autres frais. Par conséquent, si on souhaite se lancer dans un fonds d’investissement immobilier, le mieux est de se faire guider par un conseiller en investissement financier si on n’a pas l’habitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *