assurance de crédit immobilier

Le fonctionnement de l’assurance de crédit immobilier

L’acquisition d’un bien immobilier n’est pas toujours un projet facile à réaliser. En effet, il est très courant pour le particulier d’avoir recours au crédit immobilier lorsqu’il s’agit d’acheter un tel bien. Parmi les éléments exigés par la banque pour accorder un crédit immobilier, il y a l’assurance de crédit. Il s’agit d’une condition non exigée par la loi, mais très importante pour la banque dans le cadre de l’obtention d’un crédit immobilier. Mais comment fonctionne réellement l’assurance de crédit immobilier ? Voyons à travers cet article tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

L’importance de l’assurance de crédit immobilier

L’assurance de crédit souscrite dans le cadre d’un emprunt immobilier est une garantie qui permet d’être couvert face à des situations d’imprévues telles que le décès, la perte d’emploi, l’invalidité ou l’incapacité temporaire ou totale de travail. Lorsque l’une des garanties souscrites dans le cadre du contrat d’assurance vient à se produire, l’assureur va donc prendre en charge le remboursement du crédit immobilier à la place de l’emprunteur.

L’assurance de crédit immobilier est non seulement une protection pour l’emprunteur, mais aussi pour l’établissement de crédit. En effet, les deux parties seront certaines que le remboursement sera effectué même en cas de décès, de maladie ou de perte d’emploi. Il s’agit donc d’une sécurité pour l’emprunteur et ses proches, mais aussi pour l’établissement prêteur. C’est la raison pour laquelle les banques exigent toujours l’assurance dans le cadre d’un crédit immobilier.

Comment choisir son assurance de prêt immobilier ?

Deux alternatives s’offrent à l’emprunteur lorsqu’il s’agit de souscrire à une assurance de prêt immobilier. Tout d’abord, il peut adhérer au contrat d’assurance proposé par l’établissement prêteur. En effet, la banque propose une assurance groupe à l’emprunteur. Il s’agit ici d’une assurance collective que l’établissement prêteur aura négocié au préalable avec un assureur avec des risques et profils mutualisés.

Cependant, l’emprunteur est libre de refuser la proposition de la banque. Dans ce cas, il pourra opter pour une délégation d’assurance. L’emprunteur choisit ici un assureur distinct de la banque avec un tarif sur mesure adapté aux besoins et aux profils de l’emprunteur. De plus, les conditions et garanties d’un assureur externe peuvent être plus avantageuses et plus personnalisées que celles proposées par la banque.

Quelles sont les garanties pour l’assurance de prêt immobilier ?

Même si l’emprunteur est libre de choisir son assurance de prêt immobilier, il existe cependant des garanties essentielles à avoir absolument dans son contrat d’assurance. En effet, les garanties de base pour une assurance de prêt immobilier sont le décès et la PTIA ou Perte Totale et Irréversible d’autonomie. Ainsi, en cas de décès que ce soit accidentel ou suite à une maladie ou lorsque l’assuré se trouve dans un état d’invalidité à 100 %, l’assurance de prêt se mettra en œuvre.

Les garanties complémentaires d’une assurance de prêt immobilier sont l’invalidité Permanente totale ou IPT, l’invalidité Permanente Partielle ou IPP ainsi que l’invalidité Temporaire de travail ou ITT. Dans ces cas, l’assureur est soit dans l’incapacité d’exercer son activité professionnelle et présente une invalidité supérieure à 66 %, soit en incapacité et présente une invalidité entre 33 à 65 %, soit en incapacité provisoire d’exercer son activité professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *